Le vide placard de Tricolyne

mercredi 23 mars 2016

n°18 Pull Vert Or


En décembre, j'ai craqué sur ce modèle d'écharpe de chez Rowan ici Le Breath de Kim Hargreaves.
Tricolyne a vu que j'avais eu le coup de coeur et surprise la laine est arrivée pour Noël ! 
A la vue de la beauté des couleurs de Kidsilk Haze et du nombre de pelotes, je me suis dit que j'allais me faire un pull pour encore plus en profiter. 
Je me suis inspiré du pull n°17le pull Freya de Rowan ici, que j'ai fait avec des aiguilles 6 et en taille L. 




Il aurait fallu que je conserve le point fantaisie pour faire le pull, je pense que ça aurait été pas mal mais j'ai fait au plus simple...je ne suis pas encore au niveau de Tricolyne. 

Et voilà le résultat ! 







Echange


Vous êtes nombreuses à me demander les explications de certains pulls. Malheureusement je ne conserve pas tous les magazines...
Néanmoins, il m'en reste quelques uns : Kaléido, le pull boule Phildar gris souris, etc.
De mon côté, j'aimerais obtenir les explications du pull Il Grande Favorito et je propose un échange de modèle.
N'hésitez pas à me contacter et me laisser votre mail.

samedi 12 mars 2016

Pull Brannagh


Modèle Brannagh du Rowan 58

Il est réalisé en  aiguilles circulaires 3 et 3,75 et des aiguilles double-pointe plus 1aiguille à torsades.
Il faut seulement 7 pelotes de Felted Tweed couleur Duck Egg 173

Je n'ai pas l'habitude de tricoter en circulaire et lorsqu'on a plus de 200 mailles sur les aiguilles, je trouve que c'est lourd.
Ce pull se fait de bas en haut.

Je ne me sens toujours pas à l'aise avec les aiguilles circulaires, même si j'apprécie de ne pas avoir de coutures.








mercredi 9 mars 2016

n°17 encolure modifié !

Et voilà le pull crème n°17 qui avait un col un peu large ici, a été modifié avec un col au crochet sur 2 rangs pour éviter que ce soit trop large...
L'idée de la Nébuleuse de Dalila était très chouette, une encolure tresse, mais là je n'ai vraiment pas le niveau encore....
Enfin, voilà ce qu'il donne maintenant.

Reste à travailler les coutures invisibles !